Yesterday ...

et tous les jours.

Travailler avec les trois, parfois qu'une, les trimballer, donner le sein, porter, courir, souffler, remonter, dévaler, rattraper, ..., c'est une course folle cette vie, quand on ne veut renoncer à rien.
Pourquoi renoncer ?
Je n'y arrive pas.

10 commentaires:

Poline G. said...

Une belle preuve d'amour et du courage... et au final trouver sa part de bonheur dans cette course folle... leurs sourires, leurs mains, leurs caresses... leurs éclats de rire

Sarah Grignotages said...

C'est bien de ne pas renoncer!!! et ce blog réunit sans doute un peu de tout ce qui te constitue!

lili nfolks said...

comme je te comprends ! et être avec eux c'est si bon aussi...

Camille said...

Est-ce que tu renonces à faire le ménage au moins ? Sinon, dis-nous ton secret !

brigitte said...

travailler avec 7 , se convaincre de ne rien lâcher, avoir un intérieur qui ait -un peu- de "gueule", avoir des nuits très courtes et des journées très longues...
Et être finalement heureuse car effectivement on y trouve son bonheur...

Eléonore Goffin said...

Si tu n'y arrives pas, c'est peut être que tu ne dois pas?
Puis dans le mot renoncer il y a une charge négative aussi...donc voilà!
^^

agatheflow said...

Certes...Mais fais attention quand même à l'épuisement, il faut aussi parfois écouter son corps et hiérarchiser les priorités du moment, histoire de se ménager... Faire des choix ce n'est pas forcemment renoncer à, cela fait aussi grandir, non? :)

marie-laure Pham said...

rien a renoncer, Tout a vivre et a Prendre.
Marie-Laure, La maison de Loulou

Benedicte said...

Savoir "faire des choix" (le mot positif pour "renoncer") s'avère parfois judicieux.

M*L*R said...

Vivre à sa façon , ne rien lâcher non , pourvu qu' on soit HEUREUX!

 

ae © All rights reserved · Theme by Blog Milk · Blogger